Agronomie •  2022-03-04

Les soyas de semences Brevant® et le fongicide Acapela™, un jumelage parfait

Something went wrong. Please try again later...
Fongicide acapela avec le mais de Brevant

Corteva Agriscience et semences Brevant® s’engagent à fournir les plus récentes technologies en semences et en protection des cultures. Elles vous aident à maximiser votre rendement. Les semences de soya Brevant sont testées dans tout l’est du Canada. Elles offrent la technologie la plus récente, des qualités agronomiques solides et un potentiel de rendement élevé. Jumelez-les au fongicide Acapela™ pour obtenir une couverture complète et une protection supérieure contre les principales maladies comme la moisissure blanche.

Moisissure blanche dans le soya

Causée par le champignon Sclerotinia sclerotiorum, la moisissure blanche peut entraîner une réduction significative du rendement du soya. Donc, il importe d’adopter une approche proactive sur plusieurs fronts pour gérer cette maladie.

La moisissure blanche est un problème annuel et récurrent dans l’est du Canada. Les conditions fraîches et humides de juillet coïncident avec la floraison du soya. Elles sont idéales pour le développement des maladies. Les conditions dans la canopée du soya influencent davantage le développement de la maladie que les conditions météorologiques générales. Les couverts végétaux denses peuvent être plus sujets aux maladies que ceux plus ouverts.

Pour assurer la protection des semences de soya Brevant de la moisissure blanche, envisagez l’utilisation des pratiques suivantes :

  • 6Variété : Il n’existe pas de résistance absolue à la moisissure blanche (toutes les variétés peuvent contracter la maladie sous une forte pression). Toutefois, des différences de tolérance existent entre les variétés. Il importe de choisir des variétés de soya porteuses d’une bonne tolérance lorsque les champs comptent des antécédents de moisissure blanche. Votre détaillant semences Brevant peut vous recommander la bonne variété de soya Brevant pour votre champ.
  • Effectuer une rotation : L’inclusion d’une culture non hôte dans la rotation constitue un moyen efficace de réduire la pression des maladies dans un champ. Les cultures non hôtes incluent le maïs, le sorgho et les petites céréales. Comme les sclérotes survivent jusqu’à dix ans dans le sol, la rotation n’est qu’une solution partielle.
  • Gestion des mauvaises herbes : La moisissure blanche profite de plus de 400 plantes hôtes incluant de nombreuses mauvaises herbes à feuilles larges. En plus de servir d’hôtes à la maladie, les mauvaises herbes peuvent également augmenter la densité du couvert végétal. Cela favorise le développement de la maladie.
  • Travail du sol (ou semis direct) : Les sclérotes germent dans les deux premiers pouces du sol. Ils peuvent sommeiller plus profondément dans le sol jusqu’à 10 ans. Le travail du sol peut enterrer les sclérotes. Toutefois, il peut aussi les ramener à la surface où ils peuvent germer. Si la maladie est nouvelle dans un champ, un labour pour enterrer les sclérotes, suivi d’un semis direct peut aider. Des études ont montré que le semis direct est généralement supérieur aux autres systèmes de travail du sol pour limiter la moisissure blanche.
  • Limiter la formation d’une canopée dense : Dans les zones à haut risque, il peut être nécessaire d’éviter les pratiques culturales qui encouragent un développement hâtif et dense du couvert végétal. Ces pratiques incluent la limitation de la formation d’un couvert dense, notamment le semis hâtif, les rangs étroits et les densités excessives de population. Cependant, ces pratiques sont également associées à des rendements élevés dans le soya. Donc, il faut trouver l’équilibre champ par champ.

Utilisation de fongicides pour la gestion de la moisissure blanche : Malgré l’utilisation de pratiques culturales visant à en limiter l’incidence, la moisissure blanche peut toujours se développer. L’application foliaire d’un fongicide, comme Acapela, offre une protection fiable contre la moisissure blanche. Pour une protection optimale, appliquez un fongicide de manière préventive avant que la moisissure blanche infecte les fleurs sénescentes. 

Acapela est un fongicide éprouvé dans le soya. Il permet de supprimer la moisissure blanche. Acapela se déplace facilement dans la plante. Il assure une grande couverture et une protection constante. Il fournit une suppression exceptionnelle des maladies. Les résultats le confirment (cultures plus vertes, plus en santé, potentiel de rendement plus élevé). La protection contre les maladies dépend à la fois du moment de l’application et de la couverture. Contre la moisissure blanche, effectuer la première application préventive au début de la floraison, puis une seconde de 7 à 10 jours plus tard en pleine floraison, si besoin est. Veillez à suivre les directives de l’étiquette. Consultez votre détaillant ou notre guide des produits pour obtenir plus d’informations.

Lorsque vous cumulez le tout, pour les agriculteurs, le jumelage des soyas Brevant et d’Acapela constitue la stratégie parfaite de gestion des maladies. Il permet la couverture complète et la protection supérieure dont vous avez besoin pour obtenir des cultures plus saines et des rendements élevés pendant la saison de croissance.